Le rôle de l’intuition dans le processus de recrutement

Quel est le rôle du conseil stratégique dans le processus de recrutement ?

K.S.A se positionne comme un relais entre l’entreprise et le salarié.

Dans quelles mesures intervient l’intuition ?

D’une part, elle permet de mieux appréhender les attentes du dirigeant/ DRH; d’autre part, en dehors des aptitudes et compétences, son aide sera salutaire pour affiner l’état d’esprit du postulant, à savoir sa prédisposition à s’adapter à la culture de l’entreprise, également au sein de son équipe.

Outre cet aspect pratique, l’intuition permet de détecter les potentiels, les événements volontairement ou involontairement cachés.

Toujours dans un souci de perfection, cette nouvelle vision met en évidence des ressources inexploitées, dépasse les stéréotypes, s’axe et affine plus particulièrement l’originalité, la créativité, fait ressortir une spécialisation peu commune qui pourrait être utilisée à bon escient par l’employeur.

Puis, pour les salariés déjà en poste, elle intervient au travers d’un avis quant à la fiabilité de ces derniers, également sur l’avenir des services et des équipes en place peut être évoqué. Il s’agit, de confirmer un choix, ou de recomposer des équipes pour plus de légèreté, afin d’éviter d’hypothétiques conflits.

Avoir la bonne personne au bon poste !

Réaliser que le choix du postulant nécessite un savoir-être et un savoir-faire modulables, en fonction des étapes du projet et des restructurations possibles de l’entreprise.

Ce processus de recrutement permet de créer l’alignement parfait entre les compétences et les attentes propres aux deux parties.

Il éclaire inévitablement les CV mensongers et révèle les étapes de blocage dans le tracé du parcours relaté par le postulant.

L’intuition, loin d’être limitative, ne se restreint pas seule au champ du visible et de l’écrit. L’analyse établie se base sur trois dimensions que sont : passé, présent et futur. Ce rapport au temps, cette dimension parallèle qu’est l’intuition, confère une vision distincte et plus précise, qui s’inscrit dans une logique de performance.

Capter l’état d’esprit d’un individu sur l’instant, suivi d’une étude simple, voire approfondie de son CV ne suffisent plus aujourd’hui à s’assurer les meilleurs résultats.

Un recrutement se fiant sur les trois composantes essentielles au bien-être et au développement de l’humain dans son milieu professionnel, démontre son efficacité rassurante au fil des mois à venir.

Ainsi, l’esprit, l’émotion et le temps sont propulsés au même rang, sans distinction aucune.

Recruter à l’intuition, c’est fixer un sablier :

Analyser les conséquences directes du temps qui passe sur la personnalité.Mesurer l’impact sur son évolution professionnelle.Identifier le grain de sable qui générerait un problème plus important.

Loin de créer une frontière entre le candidat et le recruteur, et dans un monde en pleine mutation, miser sur le libre-échange, sans que l’autre ait ce sentiment d’intrusion ou de jugement, permet un contrôle rapide des données énoncées, d’affirmer la véracité d’un parcours, d’établir un lien entre les valeurs portées et les compétences partagées.

Réformer les RH, comme un souhait, une attente de part et d’autre, une refonte totale dans l’unique but de changer le regard sur l’entreprise : ouvrir son esprit sur le monde parait un pas vers un changement constructif et cohérent.

L’intuition, dans le cadre du recrutement, c’est :

Porter un autre regard.

Renouer avec l’humain.

Créer une confiance pour demain.

Mettre du génie dans ses équipes.

Rendre compétitives les énergies créatrices.

Kris Saint Ange

Hypersensible, Intuitive et Spirituelle, j’œuvre à vos côtés à la pleine réalisation de votre être et de vos projets. Pour un monde plus conscient.

Laisser un commentaire